pain au levain naturel recette

Pain au levain naturel

Le pain est un aliment plus qu’important en France, il existe depuis des milliers d’années sous plusieurs formes. C’est l’aliment le plus universel et le plus intemporel. Bien que la quantité de pain consommée par jour et par français ait diminué ces 30 dernières années, celle-ci connait une hausse depuis 5 ans. La consommation a changé, les français veulent de la qualité et de plus en plus savoir ce que contient leur pain quotidien. Les ventes de machines à pain ont explosé et les photos de main fait maison se multiplies sur Instagram ! On vous présente ici notre recette, pour les fêtes. Accompagné d’un bon vin, d’un fromage type Roquefort ou de foie gras cette recette vous ravira.

Le pain est la base de tout, oui, mais pas n’importe quel pain ! L’industrie agro-alimentaire nous a vendu des pains de mie industriels et bourrés de sucre, des baguettes surgelées et réchauffées à la va-vite au four, tout ceci a ruiné la santé de beaucoup de monde et donne une mauvaise réputation au pain. depuis de nombreuses années.

Attention aux fausses idées

Non le pain ne fait pas grossir, un bon pain qui ne contient que de la farine, du levain, un peu de sel (20 g/kg) et de l’eau ne fait pas grossir. C’est surtout ce que l’on met dessus qui nous fait grossir . (mais on adore tartiner un bon beurre demi sel ou de la pâte à tartiner)

L’intolérance au gluten

Un second point nous tient particulièrement à cœur et nous souhaitons en parler et alerter à ce sujet : L’intolérance au gluten. D’abord, qu’est-ce que le gluten ? C’est une protéine, divisée en deux groupes : les gliadines et les gluténines, le gluten est responsable de l’élasticité de la pâte mais a aussi un rôle dans la fermentation.

Depuis une dizaine d’années les aliments et préparations sans gluten se multiplient car de nombreuses personnes se plaignaient d’une intolérance au gluten. Mais depuis, plusieurs études ont prouvé que les boulangers actuels travaillent avec des farines contenant des enzymes afin de réduire le temps de fermentation. Pour les boulangers ces farines représentent un aubaines car ils gagnent en temps et en productivité mais pour notre organisme c’est un drame. Ce sont ces enzymes qui causent des ballonnements, flatulences , douleurs et difficulté de digestion et autres désagréments.

Le temps de fermentation est un facteur très important ainsi que le type de farine et le pétrissage. Il vaut mieux utiliser un levain naturel mais vous pouvez aussi utiliser de la levure de boulanger si vous n’avez pas de levain. Si vous ressentez les symptômes cités plus haut, consultez un médecin et arrêtez le pain industriel. Faites votre pain avec de la farine complète, du levain naturel ainsi vous verrez une grande différence. Beaucoup de personnes qui pensaient être intolérants ont pu manger à nouveau du pain sans se priver mais en ayant conscience de ce qu’il mangent.

Notre recette est pour un gros pain de 1,5kg aux abricots et aux noix mais nous allons ajouter les proportions pour un pain de 1kg.

Ingrédients :

Pain de 1,5kg

  • 800g de farine type 65 + 200g de farine de sarrasin
  • 150g de levain naturel ou un sachet de levure de boulanger
  • 20g de sel
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 700 mL d’eau tiède
  • 250g de fruits secs de votre choix (laissez libre cours à votre imagination et vos envies.)

Pour un pain de 1kg

  • 400g de farine type 65 + 150g de farine de sarrasin
  • 100g de levain naturel ou un demi sachet de levure de boulanger
  • 12g de sel
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 390mL d’eau tiède
  • 190g de fruits secs ou céréales (pour nous ce sera céréales.)
  1. Dans votre cuve ou un cul de poule, mélangez les farines et le sel.
  2. Ajouter le levain et le sucre
  3. Versez progressivement l’eau et commencez a pétrir. 10 minutes au robot ou 20 minutes à la main. Votre pâte ne doit pas être trop dense, elle doit être souple et un peu coulante

Pour le pétrissage il y a deux écoles : à la main ou au robot. Si vous pétrissez à la main bon courage mais ce sera top ! La main ne maltraite pas la pâte comme un robot peut le faire.

La Fermentation

Nous avons laissé notre pain fermenter 16 heures et 2 heures après le façonnage du pain à température ambiante, c’est pour cela que nous mettons peu de levain. Cette fermentation est très importante car plus la fermentation est longue plus le pain est aromatique, se conservera longtemps (5 jours dans notre cas) et digestible.

Rendez-vous dans quelques jours pour lire notre article sur la fermentation et son importance !

Vérifié indépendamment
58 avis